Loi scoute

Le père Sevin, co-fondateur des Scouts de France, a traduit et adapté le texte initial de Baden-Powell qui l'a approuvé.

  • Le Scout met son honneur à mériter confiance.
  • Le Scout est loyal à son pays, ses parents, ses chefs et ses subordonnés.
  • Le Scout est fait pour servir et sauver son prochain.
  • Le Scout est l'ami de tous et le frère de tout autre scout. (La guide est amie de tous et sœur de toute autre guide)
  • Le Scout est courtois et chevaleresque (la guide est courtoise et généreuse)
  • Le Scout voit dans la nature l’œuvre de Dieu, il aime les plantes et les animaux.
  • Le Scout obéit sans réplique et ne fait rien à moitié.
  • Le Scout est maître de soi : il sourit et chante dans les difficultés.
  • Le Scout est économe et prend soin du bien d'autrui.
  • Le Scout est pur dans ses pensées, ses paroles et ses actes.

Ces 10 articles étaient complétés par 3 principes :

  • Le scout est fier de sa foi et lui soumet toute sa vie.
  • Le scout est fils de France et bon citoyen. (La guide est fille de France, elle aime et sert son pays)
  • Le devoir du scout commence à la maison.

Suite à la fusion des scouts et des guides en 2004, la loi a été remanier pour coller au deux mouvements.

La guide, le scout :

  • explore le monde et développe ses talents
  • affirme ses choix et tient parole
  • accueille l’autre et reconnaît d’abord ses qualités
  • relève des défis et communique son enthousiasme
  • décide avec les autres et agit en équipe
  • rend service et agit pour la paix
  • vit l’aventure de Dieu et choisit de lui faire confiance
  • choisit l’essentiel et mesure la portée de ses actions
  • vit avec la nature et protège la planète
  • respecte son corps, ses sentiments et exprime ses émotions

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×